Une nouvelle sur la polygamie séduit le jury du prix Caine

Namwali Serpell a remporté le prix Caine 2015 avec The Sack, une nouvelle qui questionne notre rapport à la monogamie. Elle a décidé de partager son prix avec les autres nominés!

«Innovant, stylistiquement superbe, envoûtant et énigmatique». C’est ainsi que les jurés du prix Caine 2015 ont qualifié The Sack, la nouvelle de Namwali Serpell. Nominée pour la deuxième fois, la jeune écrivaine zambienne a remporté l’édition 2015 de ce prix, l’un des plus prestigieux récompensant la littérature africaine en langue anglaise.

The Sack, un questionnement universel

Dans The Sack, Namwali Serpell ne s’adresse pas qu’aux Africains. L’histoire, celle de deux hommes qui décident de vivre avec la même femme sans jamais savoir lequel est son favori, questionne le couple, la jalousie et l’amour en général, dans sa dimension universelle, dans ce qu’il a de plus beau et de plus sombre à la fois.

Namwali Serpell partage son prix

Gagnante du prestigieux prix et des 15 600 dollars qui vont avec, Namwali Serpell a décidé de les partager avec les autres nominés, déclarant ne pas vouloir de compétition, mais vouloir que tous soient honorés. Sous sa plume comme dans la vie, le partage semble être une thématique qui interpelle ce génie littéraire.

Photos de qz.com