Accueil » Culture » “Les Maquisards ” le roman explosif d’Hemley Boum

“Les Maquisards ” le roman explosif d’Hemley Boum

Après « Si d’aimer » la romancière Hemley Boum nous plonge dans le passé tumultueux de la période de la colonisation française au Cameroun. Les opposants au joug des Français sont pourchassés par les autorités coloniales, et se réfugient dans les forêts du pays Bassa. Si vous avez raté Les Maquisards, Buzz Africa vous en parle!

Hemley Bloum nous livre ce roman somptueux en mars dernier suite à un besoin de raconter et partager cette sombre page de l’histoire du Cameroun. Comme elle le dira : « … des événements personnels, des commentaires, des rencontres m’ont fait comprendre qu’il y avait là un sujet d’une extrême gravité et que comme beaucoup de Camerounais de ma génération, je passais à côté d’un pan important de l’histoire de mon pays. » D’une plume agile la romancière camerounaise délie cette fiction aux personnages multiples et nous éclaire sur la volonté farouche d’un peuple à accéder à sa liberté.

Ce roman historique a pour trame des évènements survenus à l’aube des années soixante au Cameroun. Un mouvement de résistance au système colonial est apparu, L’UPC (mouvement de lutte pour l’indépendance). Les activités des opposants, gênants les intérêts de la France métropolitaine, amènent les autorités coloniales à opérer une répression d’une violence inouïe qui pousse les partisans de l’UPC à prendre le maquis en pays Bassa. Traqués, pourchassés sans répits nous suivons alors le destin de Ruben Um Nyobe surnommé « Mpodol » (le sauveur). Cet homme charismatique mais au destin tragique fut pourchassé pour son engagement sans concession.

Les Maquisards : à la rencontre du peuple Bassa

hemley boum buzz africa 2Dans Les maquisards, il est aussi prétexte à la rencontre du peuple Bassa qui l’accueillit dans la forêt. Lui-même très ancrés dans les traditions bassa. Historique mais aussi ethnologique, ce roman décrypte les us et coutumes du peuple Bassa de façon minutieuse et précise.

Au cœur de la forêt Bassa, le roman de Hemley Boum deviens alors presque une saga familiale. Une étude des rapports humains dans des circonstances difficiles ou l’amour et la mort sont présents au carrefour de chaque sentier emprunté par ces hommes et femmes traqués.

Les femmes prennent une place non négligeable dans le récit de la romancière camerounaise. Des femmes fortes partageants la destinée d’hommes forts. Sans bouleverser les traditions Bassa, ces femmes entretiendront une relation basée sur le même désir d’indépendance que ces hommes qu’elles aiment et qu’elles soutiennent. Selon la romancière « L’important c’est que ces personnes, hommes et femmes, sont puissantes en tant qu’individus mais aussi en tant que communauté, les deux sont liés, imbriqués même. Cela explique leur engagement. » Peut être une façon pour Hemley Boum de nous rappeler ce qu’est la nécessité de solidarité entre les genres. Des hommes et des femmes, main dans la main, en route vers un même destin.

Ce troisième Roma d’Hemley Boum, haletant, profond et d’une précision inouïe fait l’effet d’une bombe dans la littérature camerounaise. Trop d’années de silence sur des évènements dont au final, l’issue ne fut pas à la hauteur des attentes des héros de cette triste page de l’histoire du Cameroun.

« Les maquisards » d’Hemley Boum aux éditions La Cheminante.

Sources des photos : lacheminante.fr

Articles similaires