Accueil » Culture » À la découverte de Ngozi, l’héroïne Marvel inspirée des filles de Chibok

À la découverte de Ngozi, l’héroïne Marvel inspirée des filles de Chibok

Notre exploration des actualités positives qui font du buzz en Afrique nous conduit cette semaine à la découverte de Ngozi, nouvelle héroïne Marvel inspirée des filles de Chibok apparaissant aux côtés des fameux personnages comme la Panthère Noire, Deadpool et Venom le vilain de l’homme araignée.

Ngozi, une héroïne venue du Nigéria

C’est en s’inspirant de l’histoire des 220 élèves de Chibok ayant été enlevées en 2014 par la secte Boko Haram que l’auteure nigériane de science-fiction, Nnedi Okorafor a eu l’ingéniosité de créer son héroïne Marvel Ngozi. En effet, la terre entière a été touchée par cet incident qui avait coupé les filles de Chibok de leur monde. S’en est suivi une géante mobilisation sur la toile par la naissance du mouvement Bring Back Our Girls auquel ont pris part d’éminentes personnalités à l’instar de Michelle Obama et d’Alicia Keys. Ainsi, Nnedi raconte dans un entretien rapporté par Rafaelle Laurence dans l’article ‘’ Ngozi, nouvelle héroïne Marvel inspirée des filles de Chibok’’publié sur intothechic.com « C’était une décision très importante pour moi de baser Ngozi sur une des filles de Chibok. Elles étaient des filles normales qui soudainement ont dû faire face à un énorme changement dans leur vie… et leur histoire de persévérance est tellement puissante ». En intégrant ce personnage africain dans le fameux univers Marvel, Nnedi a voulu montrer que Ngozi comme la majorité des jeunes filles en Afrique est petite mais déborde de forces et de détermination.

Il faut dire qu’avec Ngozi, c’est la première fois qu’une histoire de la saga Marvel se passe dans un Etat africain, qui plus est réel !

Ngozi, une porte ouverte sur de nouveaux horizons

Grande passionnée de Wonder Woman, Nnedi Okorafor veut également élargir la perception de son héroïne en termes de caractère et de pluralité. En effet, à travers le personnage Ngozi, Nnedi cherche avant tout à diversifier les aspects humains un peu trop limités dans l’univers Marvel. C’est ce qu’elle explique au cours d’une interview accordée à Reuters en déclarant « Je ne parle pas seulement de la race ou de l’orientation sexuelle, mais du fait d’avoir toute une gamme de personnalités avec différents désirs, rêves et défauts …Je ne veux pas seulement voir des personnages féminins qui déchirent, je veux en voir d’un peu moins prévisibles ».

Espérant que son héroïne connaitra un succès similaire à celui de Wonder Woman ayant mis en avant en 2005 une femme modèle pour toute la gente féminine, Nnedi ambitionne de faire de Ngozi, un modèle plus réel et diversifié pour les jeunes femmes actuelles.

 

Articles similaires