Le Maroc et le Sénégal améliorent leurs relations

Le roi souverain marocain Mohammed VI et le président du Sénégal Macky Sall ont signé, le 21 mai dernier, au palais présidentiel de Dakar treize accords bilatéraux dans différents domaines de collaboration entre les deux nations lors d’une cérémonie officielle.

Ces accords sont en pleine concordance avec la volonté royale de remettre l’humain au centre du développement africain. Ils couvrent des questions comme celles de la pêche, le développement économique, les douanes, le tourisme, l’eau ou encore la formation professionnelle. Les deux hommes espèrent ainsi créer un modèle de collaborations bilatérales en Afrique pour le futur.

Six des treize accords ont pour objectifs de promouvoir des programmes de développement humain avec un impact direct sur les populations notamment sur la question du développement durable.

Ces accords étant structurels, aucun montant pour les appliquer n’a été annoncé lors de la cérémonie de signature. Se déplaçant avec une cinquantaine d’hommes d’affaires marocains, le roi Mohammed VI a cependant réaffirmé l’aspect concret de ces accords de développement.

Les accords dans les détails

Dakar et Rabat se sont entendus sur les accords ou protocoles suivants :

  • Un protocole d’entente pour favoriser les partenariats économiques et aider à l’émergence d’acteurs économiques régionaux.
  • Un accord d’assistance administrative mutuelle sur les douanes.
  • Un accord de construction d’un quai de pêche de petite échelle à Dakar.
  • Un accord de coopération sur l’administration territoriale.
  • Un protocole d’entente sur l’artisanat et l’économie sociale ou basée sur la solidarité.
  • Un projet d’accord de coopération industrielle.
  • Un accord de cadre de coopération sur la logistique.
  • Un projet d’accord de collaboration dans les domaines de la santé vétérinaire publique, la santé animale, le domaine chevalin ou le lait.
  • Un programme de mise en place du tourisme sur la période 2015-2018.
  • Un accord de sièges entre la fondation Mohammed VI pour le développement durable et le gouvernement sénégalais.
  • Un accord de cadre de coopération pour la formation professionnelle.
  • Un accord de coopération d’assainissement entre le bureau national pour l’électricité et l’eau potable et le bureau national sénégalais pour l’assainissement.
  • Un accord de coopération sur l’eau entre le bureau national pour l’électricité et l’eau potable et la société nationale sénégalaises des eaux.

Une tournée africaine dédiée au développement pour Mohammed VI

Le lendemain de la signature de ces accords, le roi marocain faisait don de 10 tonnes de médicaments au Sénégal. Un geste de bon augure pour démarrer une coopération dessinée pour le futur entre ces deux pays africains frères.

Cette visite de Mohammed VI au Sénégal était le préambule d’une tournée africaine dédiée au développement qui devait l’emmener par la suite en Guinée Bissau, en Côte d’Ivoire et au Gabon.

Articles similaires