La CFAO annonce l’émergence de la classe sociale moyenne Africaine

L’entreprise française CFAO, distributeur de marques et leader de la distribution et des services en Afrique et Outre-Mer, a présenté le 15 octobre 2015, lors d’une conférence de presse à Paris, une étude visant à caractériser les nouveaux modes de consommation des classes moyennes en Afrique. Quel est le portrait de ces futurs consommateurs et quels sont les besoins de la nouvelle classe sociale moyenne Africaine ?

L’étude est pilotée par le groupe CFAO, en partenariat avec l’institut de sondage français IPSOS et le cabinet de conseil BearingPoint. «Les classes moyennes en Afrique, quelle réalité, quels enjeux ? » est l’intitulé de l’enquête portée sur l’analyse de cette nouvelle classe de population sur le continent. L’étude est portée sur cinq pays du continent (Maroc, Cameroun, Côte d’Ivoire, Nigeria et Kenya) pour un total de 4000 foyers africains sondés. Afin de compléter l’enquête, des études sociologiques ont été réalisées auprès de 50 familles.

Connaitre l’évolution des classes moyennes africaines

cfao classe moyenne buzz africa 2«Nous avons mis l’accent sur les caractéristiques sociales de la classe moyenne, sur les spécificités et sur ses habitudes de consommation. La compréhension de l’évolution des classes moyennes africaines constitue l’un des enjeux structurants du développement du continent ainsi que le principal réservoir de croissance de notre groupe» explique Richard Bielle, président du directoire de CFAO, lors de la conférence de presse du 15 octobre 2015.

Les résultats de l’enquête estiment à 150 millions de personnes représentant la classe moyenne africaine aujourd’hui, soit 15% des habitants du continent. Cependant, ces chiffres diffèrent des résultats de la Banque africaine de développement, qui estimait 300 millions de nouveaux consommateurs. C’est Jean-Michel Huet, qui a participé à la réalisation de l’enquête, qui prédit que pour 2040, la classe moyenne africaine pourrait représenter 900 millions de personnes sur les 2 milliards d’habitants que contiendrait l’Afrique.

86% font leurs courses au supermarché et 9% les font sur Internet

Florence Bigault, auteur de l’étude, explique les spécificités de cette classe sociale émergente, se rapprochant du mode de vie occidental. En effet, l’enquête révèle que 86% des personnes interrogées se déplacent aux supermarchés pour faire leurs courses et 9% les font sur Internet, surtout au Nigeria où le commerce en ligne fonctionne très bien. L’accès à la propriété est un indicateur fort de la classe moyenne et le logement représente une part importante du budget des ménages, dont 39% sont propriétaires. Au Maroc, ce chiffre monte à 92%. Les foyers des classes moyennes sont bien équipés en matériel technologique, comme la télévision et les smartphones et l’accès aux soins dans de bonnes conditions est important, 56% des personnes interrogées ont privilégié les entreprises qui ont des assurances santé.

L’étude de la CFAO fait l’objet d’un livre blanc résumant les principales conclusions. D’autres études sont amenées à voir le jour afin de conceptualiser en détail les futurs besoins et services à adapter à cette nouvelle part de marché.

Photos: negronews.fr et lentrepreneuriat.net

Articles similaires