Retour au Mali avec “Diaspora Entrepreneurship”

Comment créer des emplois au Mali ? Comment participer au développement économique du pays ? L’équipe de Fanaday Entertainement a la solution : créer une émission de téléréalité et une compétition entre Maliens de la diaspora et ainsi récompenser les meilleurs projets. L’émission commence en mai prochain et sera diffusée sur la chaîne nationale malienne, ORTM.

Diaspora Entrepreneurship

diaspora-fanaday-buzz-africa
Aider les Maliens de la diaspora à rentrer au pays avec un projet. Voici le point de départ du projet imaginé par Ander Baba Diarra et Papa Ouane. Ces deux chefs d’entreprise, rentrés au Mali en 2005, veulent aider les jeunes de la diaspora qui, comme eux, veulent retourner au Mali pour fonder une société et créer des emplois. L’émission de télévision Diaspora Entrepreneurship va donc aider ces futurs porteurs de projets. En plus de l’aspect découverte de talents, pour Papa Ouane l’objectif final de l’émission est d’accompagner de futurs entrepreneurs, afin qu’ils évitent les problèmes qu’ont pu connaître les deux créateurs de Fanaday Entertainment à leur arrivée. La première difficulté, explique-t-il est la méconnaissance du terrain et donc des potentiels partenaires. Alors que selon lui, la communauté de la diaspora, pleine de nouvelles idées et emplie d’une certaine conscience professionnelle, représente le futur du pays. Mais de nombreux obstacles peuvent les freiner. C’est donc tout le principe de cette émission de téléréalité.

La télévision comme solution

fanaday-television-buzz-africa
Et les deux hommes à la tête de Fanaday Entertainement n’en sont pas à leur premier coup d’essai. D’autres projets d’émissions de téléréalité ont fait leur renommée à Bamako, comme le télé-crochet Case Sanga, révélateur de talents de la chanson. La société est également à l’origine des émissions Case Saramaya et de La Case des Métiers. Tous ces programmes télévisés ont en commun de d’adresser aux jeunes et de révéler des talents. Cette nouvelle émission basée sur l’entrepreneuriat s’appuie sur des partenaires de poids comme la présidence du Mali, le conseil national de la jeunesse, la banque internationale pour le Mali ou BIM et côté français : l’AFD et l’ambassade de France. Le rôle de ces institutions est central puisque ce programme a un coût estimé à 430 millions de francs CFA, soit plus de 650 000 euros. Ce montant permettra notamment de soutenir les meilleurs projets. Les organisateurs ont prévu que la meilleure idée sera financée par la BIM, le second projet sera sponsorisé et la troisième équipe obtiendra les conseils d’un coach spécialisé. Actuellement l’équipe de Fanaday Entertainment est entrée dans la phase des castings, tout est encore possible !

Sources des images : maliactu.net, malijet.com et rfi.fr

Articles similaires