Accueil » Économie » Maroc : du charbon 100 % green

Maroc : du charbon 100 % green

A deux mois de la COP22, qui se tiendra du 7 au 18 novembre prochain à Marrakech, le Maroc se présente comme un terreau favorable pour la création d’entreprises à but écologique ou “green start-up”. C’est le cas de Biochar Maroc, une société de fabrication de charbon vert, lancée par Hassan El Hemer et incubée au Cluster Solaire Maroc. L’idée est simple : créer un produit de qualité à base de déchets agricoles.

Hassan El Hemer entrepreneur et innovateur

bio char 2Hassan El Hemer est diplômé de l’université Ibn Zohr d’Agadir en entrepreneuriat et stratégie des PME. Il a appris sur les bancs de la faculté les rouages de la création d’entreprise, mais l’idée de départ de son projet date de son enfance. Il a en effet raconté dans une interview au HuffPost Maroc, qu’enfant il voyait les fermiers de son village brûler leurs déchets sans réelle stratégie. Un entrepreneur était né! A la suite de son master, il fait des recherches pour trouver une solution à ce problème et à cette forme de gâchis. L’idée du charbon vert lui apparaît alors comme la plus durable.

Cluster Solaire Maroc

Mais l’idée ne suffit pas pour se lancer. Hassan El Hemer a besoin de fonds et de soutien. C’est dans ce contexte que l’incubateur Cluster Solaire Maroc a joué un rôle essentiel. L’entrepreneur a pu ainsi avoir accès à des formations pour développer son projet. L’incubateur a immédiatement vu l’utilité de cette initiative, dans le cadre notamment de son “ Green Business Incubator”.

BioChar Maroc

Quelle est la différence entre le charbon vert et le charbon traditionnel ? Aujourd’hui 40 % de l’électricité mondiale est fournie par le charbon de bois. Les conséquences sur l’environnement sont importantes, en matière d’émissions de gaz à effet de serre d’abord. Mais aussi parce que la fabrication de charbon de bois joue un rôle déterminant dans la déforestation. D’un autre côté, les déchets agricoles sont en grande majorité brûlés s’ils ne sont pas compostés. Cela favorise également l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre. C’est ainsi que le charbon vert de Biochar Maroc, fabriqué à partir des résidus agricoles obtenus à partir des plantes élevées sous serre et des arbres fruitiers, permet une réduction des émissions de gaz mais pas uniquement!

Deux utilités

Cette nouvelle substance peut servir à la fois aux agriculteurs mais a également un usage domestique. Fertilisant efficace et moins polluant, le charbon vert sert également de combustible. La durée de combustion est plus longue donc inutile d’utiliser trop de charbon. Un bon moyen de créer du nouveau, durable et écologique avec des déchets ! Et ce n’est pas la première fois qu’un tel produit est fabriqué et utilisé sur le continent africain. Depuis 2009, au Sénégal, le projet Pyro 6 transforme les déchets végétaux en briquettes. D’autres initiatives ont déjà vu le jour en Ouganda ou au Mali. Le charbon vert a décidément un bel avenir devant lui !

Sources des photos : medi1.com et initiativesclimat.org