Accueil » Économie » L’Emploi des Jeunes au coeur du 27eme World Economic Forum

L’Emploi des Jeunes au coeur du 27eme World Economic Forum

Du 03 au 05 mai 2017, se tenait à Durban en Afrique du Sud la 27ème édition du Forum économique mondial sur l’Afrique. Le président du pays hôte Jacob Zuma lors de son allocution a d’entrée  rappelé toute la nécessité de la création d’emplois pour les jeunes africains.

Une demande d’emploi de plus en plus forte

L’Afrique subsaharienne est la partie la plus jeune du globe terrestre. Ainsi, selon des estimations avancées par l’article « Jeunesse africaine : bombe à retarde

Zuma

Jacob Zuma Source Flicker

ment ou opportunité à saisir » publié sur le site de l’ONU , « Avec 200 millions d’habitants âgés de 15 à 24 ans, l’Afrique a la population la plus jeune au monde ».  D’après la même source, « les jeunes représentent 60% de l’ensemble des chômeurs africains ».

De telles statistiques traduisent l’ampleur de la demande de travail à satisfaire pour le compte de la jeunesse africaine qui se fait de plus en plus entendre. En effet, à en croire la publication «Le Forum économique mondial sur l’Afrique de Durban fait la part belle à l’emploi des jeunes » de Mark Anderson et Nicholas Norbrook du 04 mai 2017, le président Jacob Zuma déclarait lors de l’ouverture du forum : « Les jeunes ont été très clairs en appelant leurs dirigeants à aborder les problèmes d’exclusion, de pauvreté et de chômage »

Les mutations à opérer

Les participants au Forum économique mondial sur l’Afrique ont relevé des changements indispensables à faire pour adapter la jeunesse africaine aux réalités du marché de l’emploi. En effet, les intervenants recommandent aux jeunes de beaucoup plus développer leurs compétences dans l’information et la technologie pour maximiser leur chance d’emploi. Il s’agit d’une mesure pour faire face à l’avènement de la robotisation dans un futur proche. Selon les prévisions du forum de nombreux pays comme le Kenya, l’Ethiopie, le Nigeria et l’Afrique du sud devront aborder une vague de robotisation exigeant une reconversion des travailleurs.

Par ailleurs, se basant sur les données du réseau professionnel Linkedln, les chercheurs ayant pris part au forum ont pu identifier les métiers qualifiés les plus rencontrés sur le continent. Ce sont les banquiers d’affaires, comptables, analystes commerciaux, spécialistes de la publicité et du service à la clientèle, experts des technologies de l’information et développeurs de logiciels. Il devient alors primordial d’orienter les formations des jeunes vers ces emplois.

L’explosion démographique : vivier de tous les espoirs

Youth in Africa

D.R. Will Spirit 180656

L’Afrique est un continent dont les pays sont majoritairement minés par la pauvreté et d’importantes inégalités sociales que les dirigeants ne réussissent pas à endiguer. C’est ce constat qui a conduit Jacob Zuma à déclarer au cours de son allocution lors du Forum : « En tant que dirigeants, nous n’avons pas trouvé de solutions adéquates pour réduire le fossé entre les riches et les pauvres et pour assurer une croissance inclusive significative » (http://www.jeuneafrique.com/434998/economie/zuma-accueille-forum-economique-mondial-lafrique-encense-lemploi-jeunes/).

Cette situation fait naître plus de craintes quand on pense au boom démographique annoncé dans les années à venir. En effet, les dirigeants restent inquiets des immenses défis sociaux que cela induirait. Cependant, les entrepreneurs restent très optimistes carce boom démographique est une excellente raison pour booster l’économie et l’emploi en Afrique. À en croire Elsie Kanza, participante au forum, « d’ici 2050, nous allons avoir besoin de 700 millions de nouveaux logements,…cette population qui grandit devra se nourrir, se loger…Tout cela offre des opportunités ».

Articles similaires