Accueil » Culture » Doreen Mashika, et sa marque ‘’Zanzibar’’

Doreen Mashika, et sa marque ‘’Zanzibar’’

En Afrique, une nouvelle génération de jeunes talentueux s’affirme de plus en plus dans l’entreprenariat. Dans le lot, figure une tanzanienne icône de la mode grâce à ses créations éblouissantes et originales. Il s’agit de Doreen Mashika, créatrice du label Zanzibar.

De la Suisse vers l’île zanzibarite

Doreen Mashika est née à Dar es Salaam en Tanzanie mais a grandi et menée ses études en Confédération helvétique. A la fin de l’Université, Doreen débute sa carrière professionnelle dans une grande société de finance spécialisée dans la distribution des produits de luxe. C’est avec cette expérience qu’elle noue les premiers contacts avec le domaine de la mode en découvrant les divers aspects du métier. Y prenant goût, Doreen Mashika commence par vendre des accessoires de mode et de fil en aiguille, trace les pas de sa destinée dans le secteur en imaginant sa marque éponyme. Ayant à cœur la volonté de valoriser la richesse de l’artisanat tanzanien tout en y incluant des possibilités d’ouvertures au design africain, la jeune femme décide d’effectuer son retour en Tanzanie en 2006 après la naissance de sa fille Nia.

Très motivée, Doreen Mashika s’installe avec sa famille sur l’île de Zanzibar et procède au lancement de son label de mode ‘’Doreen Mashika Zanzibar’’ (DMZ) avec un investissement de 170 000 dollars. C’est le début de nombreuses collections toutes aussi fascinantes les unes que les autres. Grâce à ses créations originales, la jeune entrepreneure fait parler d’elle non seulement dans la capitale zanzibarite, mais aussi sur les grands podiums mondiaux de la mode.

Sur les marches de la renommée internationale

Doreen Mashika (source: Twitter.com)

Cette nouvelle réputation lui ouvre la voie vers la renommée internationale à travers de nombreux prix et distinctions. C’est ainsi que sa maison de mode est élue « magasin préféré de Zanzibar » en 2011 par le magazine Vogue.Ses créations vestimentaires mélangeant des accents uniques lui rapportent le prix Accessory Designer à la Mercedez Benz Fashion Week en Afrique du Sud en 2012 ainsi qu’à la Swahili Fashion Week de 2013. L’année suivante, Doreen remporte le prix de l’African Designer For Tomorrow.

En collaborant avec EBay en 2015 lors du Salon Vogue de la Berlin Fashion Week, Doreen saisit l’occasion de se frayer un chemin sur la scène internationale. Sa collection est dorénavant présentée sur la plateforme de la marque américaine Anthropologie.

Avec un style sophistiqué, et une créativité originale, les pièces de la marque Zanzibar attirent de grandes personnalités mondaines à l’instar de l’ex first lady américaine Michelle Obama qui en possède un sac à main. Cette dernière séduite par l’engagement et les initiatives sociales de Doreen n’a pas hésité à lui envoyer une lettre de soutien.

Une entreprise à impact social effectif

Doreen Mashika essaye de faire à travers son entreprise la promotion d’œuvres sociales au bénéfice de la gente féminine des milieux ruraux. C’est ainsi qu’elle s’associe à des coopératives de femmes dans les villages tanzaniens pour la confection de pièces à la main. En se servant de ce partenariat, Doreen permet aux femmes artisanes de valoriser leur potentiel tout en s’émancipant. En intégrant de manière significative ces femmes rurales dans le processus de fabrication des pièces, Mashika met un point d’honneur à leur payer des salaires décents et leur offrir des conditions de travail épanouissantes.

Grande designer au talent inouï, Doreen Mashika envisage de déménager bientôt son entreprise vers des bureaux plus spacieux où elle pourra réunir des créateurs en vue de présenter les meilleures collections africaines notamment sur le web.

Articles similaires