Accueil » Économie » Amie Ndiaye Sow : un manager incontournable du secteur financier au Sénégal

Amie Ndiaye Sow : un manager incontournable du secteur financier au Sénégal

Le nom d’Amie Ndiaye Sow n’est plus à présenter dans les milieux sénégalais de la finance. En effet, cette femme manager au leadership dynamique multiplie des performances depuis qu’elle est à la tête de la Banque UBA Sénégal.

Un parcours bien garni

C’est bardée de diplômes qu’Amie Ndiaye Sow est allée à l’assaut des postes importants de la finance. En effet, elle est titulaire d’un diplôme en économie. La jeune femme sénégalaise a également un master en finance, en Banque et assurance et un autre master en gestion des finances publiques.

Ayant un grand intérêt pour l’entreprenariat, Amie Ndiaye Sow a entretemps créé une société de bureautique informatique. Cette expérience entrepreneuriale lui fait découvrir ses premiers problèmes financiers à savoir l’obtention d’une caution bancaire dans le cadre de soumission à un marché et l’impossibilité d’obtenir des prêts à long terme pour ses activités. Ces difficultés la prédisposent à la réalité bancaire.

Outre cette expérience, Amie Ndiaye Sow a également travaillé au sein de plusieurs entreprises bancaires en tant que responsable marketing, responsable de la gestion des risques, Directrice clientèle privée et du réseau, Directrice exécutive, etc.Par ailleurs, Amie a exercé en dehors de son pays au Kenya en tant que Directrice de la gestion des risques pour le Fonds africain de garantie des PME. Depuis 2013, elle assure la succession de Jean Luc Konan à la tête de UBA Sénégal.

Des performances honorables à la tête de UBA Sénégal

Ayant pris la direction de UBA Sénégal, Amie Ndiaye Sow ne cesse de faire progresser la banque. En effet, l’institution bancaire dirigée par Amie a enregistrée une croissance de plus de 70% du résultat avant impôt. Sous l’impulsion  d’Amie Ndiaye Sow, la banque connait un résultat net de 5.690 milliards de FCFA en 2016 alors qu’elle avait fait 5.095 milliards en 2015 pour un  bilan total estimé à 208 milliards de Francs CFA selon les chiffres avancés par la Directrice générale de UBA Sénégal lors d’un entretien avec intothechic.com. Appréciant ces résultats, la femme dirigeante déclare dans l’article ‘’AMIE NDIAYE SOW : « JE ME POSITIONNE TOUJOURS COMME UN MANAGER ET NON COMME UNE FEMME »’’ publié sur intothechic.com : « Nous sommes passés du simple au double et les fonds propres ont été multipliés par trois. Aujourd’hui, nous sommes dans le top 5 des banques du marché, en termes de profitabilité ».

Une femme Manager dénuée de complexes

N’ayant aucun complexe d’infériorité relatif à son genre, celle qui dit avoir obtenu « les diplômes de même valeur que ceux des hommes » a obtenu en 2015 le prix du meilleur manager féminin du Sénégal lors des Cauris d’or. Fière de cette récompense, la lauréate déclare tout de même « Pour moi, le genre n’est pas le plus important…Homme ou femme, nous sommes managers et chacun doit mettre en place sa stratégie pour performer ».

Articles similaires