Accueil » Économie » Business : ces managers qui seront décisifs en 2018

Business : ces managers qui seront décisifs en 2018

Brillants, perspicaces, et très avancés dans leurs secteurs d’activités respectifs, ils font partie des décideurs africains dont les succès en affaires attirent beaucoup de regards depuis des mois. Parce qu’ils seront certainement au rendez-vous des grandes dynamiques d’entreprises cette année, nous vous proposons de découvrir ces managers qui seront décisifs en 2018.

Diallo Aissata Beavogui

Quand on parle des acteurs importants du secteur minier en Guinée, on ne peut s’empêcher d’évoquer le nom de Diallo Aissata Beavogui. Quadragénaire née en Guinée mais ayant fait ses études au Sénégal, elle est titulaire d’un bachelor en comptabilité préparé à l’université de Binghamton à New York.

Directrice générale de Guinea Alumina Corporation, elle s’investit à fond pour la construction des infrastructures devant servir à l’entrée en fonction de la mine de Sangaredi en 2019.

Alioune Ndiaye

Réputé méthodique, Alioune Ndiaye est un manager aimant travailler dans l’ombre et ne fait parler de lui que par les résultats positifs de son travail. Âgé de 57 ans, il est Directeur général de Sonatel, la filiale sénégalaise du groupe Orange. S’inspirant du leadership de son mentor et prédécesseur Cheick Tidiane Mbaye, il a réussi à conforter l’entreprise sénégalaise qu’il dirige dans une bonne dynamique financière avec une croissance soutenue. C’est d’ailleurs sous son impulsion que le groupe Orange a consenti à l’extension de Sonatel avec l’acquisition d’airtel Sierra Leone en 2016.

Très apprécié de sa hiérarchie, Alioune Ndiaye pourrait voir ses responsabilités prendre de l’ampleur au sein du groupe Orange au cours des prochains mois.

Chance Ndagono

Nommé à la tête de la compagnie aérienne Rwandair en avril 2017, Chance Ndagano a pris la succession du limogé John Mirenge qui dirigeait la compagnie nationale depuis 2010.  Ancien pilote ayant fait des études en aéronautique, Chance Ndagono n’est pas à son premier coup d’essai puisqu’il a été le directeur des opérations d’une petite compagnie privée nommé Akagera Aviation et a également occupé le poste de vice-administrateur de l’aviation civile du Rwanda.

Ayant désormais à charge de faire de la compagnie du pays des mille collines un important hub régional, il devra s’appuyer sur toutes ses compétences et son expérience afin de trouver la formule gagnante. 2018 apparait alors comme une année cruciale pour le nouveau DG s’il veut prendre ses marques à la tête de Rwandair.

Basil El-Blaz

À l’origine de la première usine d’ammoniaque égyptienne qu’il a cédé par la suite en 2005 à un groupe d’investisseurs, Basil El-Blaz est un grand entrepreneur qui écrit depuis la fin de ses études à Harvard sa propre success story industrielle.

Dynamique, pragmatique, et efficace en entreprenariat, Basil El-Blaz figure déjà en 2015 dans le classement Choiseul des managers de l’Afrique ayant moins de 40 ans. En effet, il est devenu le numéro 1 du dernier palmarès sorti au mois de septembre 2017. Avec son groupe Carbon Holdings, il conduit présentement le financement d’un important complexe industriel évalué à 10 milliards de dollars.