Accueil » Politique » Sénégal : Wade s’engage pour les élections législatives du 30 juillet

Sénégal : Wade s’engage pour les élections législatives du 30 juillet

Le candidat Abdoulaye Wade (91ans) est arrivé à Dakar ! Plusieurs fois annoncé, Abdoulaye Wade, l’ancien président du Sénégal, est rentré au bercail, lundi 10 juillet. Un seul objectif pour ce retour au Pays : battre campagne pour les élections législatives de 2017. Le Secrétaire général du PDS a été impressionné par le monde fou venu l’accueillir. L’ancien président a improvisé une sorte de marche bleue jusqu’à la permanence de son parti, où il s’est adressé aux militants. Abdoulaye Wade, âgé de 91 ans, est désigné tête de liste de la Coalition gagnante Wattu Sénégal, pour les législatives du 30 juillet prochain.

Un retour en campagne attendu

Depuis des mois, des proches de la famille Wade ont tour-à-tour annoncé le retour, au pays, de l’ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade. Etabli en France depuis son départ du pouvoir en 2012, malgré un bref retour au bercail en 2014, l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade a été accueilli en grande pompe par ses inconditionnels, lundi 10 juillet à Dakar.

Arivée Triomphale le 10 juillet 2017

Arivée Triomphale le 10 juillet 2017

 

Wattu Sénégal pourra t’il se renforcer avec l’arrivée de l’ancien Président ?

Me Wade est venu prêter main forte à la coalition gagnante Wattu Sénégal dont il est la tête de liste pour les élections législatives prévues le 30 juillet prochain. A la permanence du Parti démocratique sénégalais où il s’est adressé à ses militants, Gorgui, le vieux en Wolof, âgé de 91 ans, se veut bien rassurant sur son état de santé. «Il faut que les gens arrêtent de spéculer sur mon âge ou sur ma condition physique. Je suis un être humain et quel que soit mon âge, je travaille toujours. Je travaillerai toute ma vie. Tant que je vivrais, je travaillerais, alors ceux qui spéculent doivent arrêter. Je ne veux plus entendre quelqu’un venir me dire de me reposer, c’est à eux de se reposer. Je ne me repose pas, je me sens bien».

La politique demeure la passion de Wade

L’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade annonçait ainsi la couleur face aux militants, inconditionnels et autres curieux qui l’ont accompagné à la permanence nationale Omar Lamine Badji. «Je remercie les millions de militants qui m’ont accueilli. Ce qui s’est passé aujourd’hui, jamais on ne l’a vu au Sénégal», a dit Me Wade avant de s’en prendre à son successeur, le président Macky Sall. «Rien n’a changé au Sénégal! Macky Sall n’a rien fait à part construire un pont. Des ponts, j’en ai construit à Dakar et partout au Sénégal. Je ne peux même pas les compter». Pour dire que la campagne est lancée et ça risque de chauffer entre le Coalition au pouvoir et les coalitions de partis et mouvements, au total de 47 listes pour 165 sièges.

Arivée Triomphale le 10 juillet 2017

Une foule considérable venue accueillir l’ancien président.

Pour rappel, après l’éclatement, fin mai, de la large coalition que l’opposition sénégalaise tentait de mettre sur pied pour faire face à la majorité présidentielle lors des législatives du 30 juillet prochain, Abdoulaye Wade avait été désigné tête de liste de son propre camp.

Le jour de ses 91 ans, l’ancien Président a alors repris personnellement les rênes d’un PDS marqué par des luttes fratricides et de nombreuses défections.

Articles similaires