JO 2016 : à vos marques, prêts, partez !

Du 5 au 21 août se tiennent les Jeux olympiques de Rio. 54 délégations africaines s’y rendent avec la ferme intention de faire mieux qu’à Londres. Quels sont les pays qui ont le plus de chance de faire le plein de médailles ? Quels sont les rendez-vous à ne pas manquer ? C’est parti : direction Rio !

Retour sur les précédents Jeux

En 2012, les délégations africaines ont remporté 34 médailles, dont 11 en or. Ce bilan, plus satisfaisant qu’à Sydney en 2000 ou Athènes en 2004, était beaucoup moins bien que les résultats obtenus aux JO de Pékin de 2008. A Londres, les pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale notamment, sont rentrés chez eux avec uniquement deux médailles, l’argent du Gabonais Anthony Obame en taekwondo et l’or pour le marathonien ougandais Stephen Kiprotich. C’est le plus mauvais résultat de ces vingt dernières années. Mais en général cela préfigure d’une tendance : les pays d’Afrique de l’Est sont plus médaillés que les pays d’Afrique de l’Ouest.

Le TOP 3 de Londres

afrique jo 2016 2Il faut donc suivre avec attention les trois pays en tête du podium de Londres : l’Afrique du Sud, l’Ethiopie et le Kenya. Qui sont les athlètes médaillés d’or de 2012 ? Chad Le Clos, d’Afrique du Sud, est médaillé d’or en 200 mètres papillon. Il mettra son titre en jeu cette année pendant les compétitions de natation qui se tiendront du 6 au 13 août. Un autre nageur sud-africain, Cameron van der Burgh, spécialiste du 100 mètres brasse, sera lui aussi présent dans les bassins de Rio. Les athlètes éthiopiennes, comme les sœurs Dibaba Genzebe championne du monde du 3000 mètres et Tirunesh aux 10.000 mètres et la marathonienne Tiki Gelana, tenteront de battre leur record durant les épreuves d’athlétisme du 12 au 21 août.

Du côté de la délégation kényane, qui a bien failli ne pas faire partie de la compétition du fait d’un scandale de dopage, il faudra compter sur Ezekiel Kemboï le multi-médaillé aux 3000 mètres steeple et David Rudisha coureur du 800 mètres et détenteur du record du monde, mais également sur les nombreux autres coureurs ainsi que sur l’équipe du rugby à 7, nouveau venu dans la compétition olympique.

Les espoirs africains

afrique jo 2016Aux côtés des sportifs sud-africains, kenyans et éthiopiens, d’autres athlètes africains tenteront de remporter des médailles et de représenter au mieux leur pays. C’est notamment le cas de l’Algérien Taoufik Makhloufi, champion du 1500 mètres et médaillé d’or aux JO de Londres, qui est très attendu sur l’épreuve du 800 mètres, qui se tiendra du 12 au 21 août. D’autres espoirs de médailles pour la délégation algérienne pourraient venir pendant les épreuves de lutte et de boxe. Par ailleurs, lors des épreuves de natation, du 12 au 16 août, le nageur tunisien Oussama Mellouli, médaillé d’or du 10 kilomètres en eau libre en 2012, fera lui aussi tout pour remporter une nouvelle médaille. Tous les espoirs sont possibles, les jeux peuvent commencer !
Sources des photos : worldzine.fr et huffpostmaghreb.com et jeuneafrique.com

Articles similaires