Accueil » Technologies » Sous le soleil sénégalais

Sous le soleil sénégalais

Et si on pouvait régler les besoins en électricité du continent grâce aux énergies renouvelables… C’est le pari lancé au Sénégal par la société française GreenWish Partners, en partenariat avec la Société nationale d’électricité du Sénégal ou Senelec, avec son projet Senergy 2. La centrale, située à Bokhol dans la partie la plus ensoleillée du pays, près de la frontière avec la Mauritanie, pourra à terme fournir de l’électricité à près de 180 000 personnes.

En 2013, les énergies renouvelables couvraient seulement 5% des besoins énergétiques du continent. Les projections indiquent que les énergies vertes pourraient couvrir en 2030 près de 22% des besoins, selon un rapport de l’Agence internationale des énergies renouvelables. Aujourd’hui, l’électricité est une denrée rare sur le continent, puisqu’un Africain sur trois, soit 600 millions de personnes, n’a pas accès à l’électricité. Et les énergies issues du soleil, du vent, de la biomasse ou de l’eau ont, du fait du développement technologique actuel, un assez faible coût et représentent donc une solution durable pour tout un continent, qui atteindra le cap des 2 milliards d’habitants d’ici 2050.

Senergy 2

senelec - senegal
C’est dans ce contexte que le 17 mars dernier, le projet de centrale photovoltaïque Senergy 2 a été lancé au Sénégal. Né du partenariat entre la Senelec, société d’électricité du Sénégal, et GreenWish Partners, investisseur français spécialisé dans les infrastructures d’énergies renouvelables, ce parc solaire d’une puissance de 20 mégawatts devrait commencer à produire de l’énergie en octobre 2016. C’est la première centrale de ce type sur le territoire sénégalais. Les travaux sont pris en charge par le groupe Vinci Energies, grâce au soutien de la Banque africaine de développement. La compagnie française sera également en charge de la gestion du site, une fois sa mise en fonction.

150 emplois créés, 25 000 tonnes de CO² évités

Pendant sa phase de construction, il est prévu que le site génère 150 emplois directs et indirects. Et par la suite, au total, sur ses 50 hectares, 25 personnes travailleront à plein temps sur l’installation. GreenWish Partners a prévu que la centrale devrait permettre d’éviter 25 000 tonnes d’émission de CO² chaque année. Ce projet entre donc entièrement dans les engagements pris lors de la COP21. Et sous l’angle de la politique nationale, cette centrale solaire répond également aux exigences du Plan Sénégal Emergent, décidé par le président Macky Sall. Le Sénégal est bien décidé à résoudre sa crise énergétique !

Sources des images : vivafrik.com

Articles similaires