Accueil » Technologies » High Tech au Sénégal : une application qui lutte contre les faux médicaments

High Tech au Sénégal : une application qui lutte contre les faux médicaments

Au Sénégal, l’ingénieurie technologique se met de plus en plus au service du développement socio-économique. C’est notamment le cas de la plateforme « Jokko Santé », une pharmacie virtuelle créée en 2015 pour lutter contre le trafic des médicaments.

Une plateforme née du constat des dégâts liés au trafic des médicaments

Au Sénégal, 80% de la population active ne peut bénéficier d’une couverture médicale en raison de la pauvreté.  En plus, les assurances maladies ou mutuelles ne prennent pas en charge les médicaments.N’ayant pas véritablement les moyens de se soigner, les sénégalais préfèrent s’en remettre aux faux médicaments, lesquels reviennent beaucoup moins chers.

Par ailleurs, on note un gaspillage important des médicaments dans les boîtes à pharmacie familiales. En effet, nombre de personnes après leur soulagement, laissent les médicaments qu’ils n’ont pas pu prendre lors de leur traitement dormir dans les placards ou boites à pharmacies familiales. Soit ces médicaments périssent et finissent aux ordures, soit ils sont donnés sans le moindre contrôle favorisant la pratique de l’automédication.

C’est donc pour lutter contre le trafic des faux médicaments et le gaspillage qu’un jeune sénégalais du nom d’Adama Kane a conçu l’application mobile « Jokko Santé ».

Jokko Santé fonctionne comme une économie circulaire…

Source: http://xalimasn.com

Le concept « Jokko Santé » fonctionne à la manière d’une plateforme de dépôt et de partage des médicaments. Lancé par Adama Kane, il encourage la culture de la solidarité entre les adhérents par la facilitation de l’accès aux médicaments. Ainsi, les personnes qui déposent sur la plateforme de « Jokko Santé » les produits pharmaceutiques non consommés gagnent en retour des points qu’ils pourront réutiliser. C’est ce qu’a voulu expliquer le promoteur de la plateforme en déclarant dans l’article ‘’Sénégal : JokkoSanté, une application qui lutte contre le trafic des médicaments’’ publié le 04/07/17 sur xalimasn.com : « si vous avez des médicaments qui n’ont pas pu être utilisés durant votre maladie et que ces médicaments sont réutilisables, au lieu de les stocker inutilement chez vous, vous pouvez les ramener dans un centre de santé et avoir des points, par exemple si vous ramenez une valeur de 5 000 F CFA , vous gagnez 5000 points et plus tard si vous avez une nouvelle ordonnance, au lieu de payer avec de l’argent, vous allez payer cette ordonnance avec vos points ».

…tout en acceptant le financement croisé…

En outre, « Jokko Santé » apporte aux entreprises la possibilité d’améliorer leur visibilité et d’accroître leur impact social à travers le financement des médicaments des segments de population de leur préférence. Cette forme de publicité permet au patient bénéficiaire de recevoir automatiquement un SMS l’informant que les frais de ses médicaments ont été pris en charge par une entreprise « X ».

…et en rendant possible l’échange de points en ligne

Une autre facilité de « Jokko Santé » est l’achat et la possibilité d’échange des points. Les adhérents au système de cette pharmacie virtuelle peuvent alors acheter ou échanger des points. A travers cette modalité, les membres de la plateforme ayant émigrés ou les personnes nanties peuvent subvenir aux besoins de leur proches ou familles en leur apportant de l’aide.

Créée en 2015, « Jokko Santé » lauréat de l’African Entrepreneurship en 2015 compte déjà 2000 adhérents. Son promoteur espère très prochainement une levée de 150 000 dollars pour mener à bien sa politique d’expansion aussi bien au Sénégal qu’à l’étranger.

 

Articles similaires