Accueil » Technologies » I-cut, l’application anti excision des filles

I-cut, l’application anti excision des filles

Révélée au monde en atteignant la finale du Technovation Challenge aux USA, l’application i-cut est une trouvaille ingénieuse provenant de 05 jeunes étudiantes du Kenya dont l’objectif est de lutter contre l’excision.

Cinq filles engagées dans la lutte contre les mutilations génitales

Elles ont pour noms Stacy Owino, Purity Achieng, Synthia Otieno, Macrine Atieno, Ivy Akiny et leur objectif est de redonner de l’espoir aux jeune filles victimes des mutilations génitales. En effet, âgées entre 15 et 17 ans, ces cinq jeunes filles originaires du Kenya qui se font appeler les « Restorers », ont conçu une application numérique nommée i-cut grâce à laquelle il est possible de venir en aide aux filles excisées qui restent souvent marquées par d’importantes souffrances morales et physiques.  En effet, selon les explications fournies par Synthia Otieno l’une des filles du groupe à Thomson Reuters Foundation News, leur appli cherche à « restaurer l’espoir chez les filles en proie au désespoir ».

Si les filles en sont arrivées à cette invention, c’est surtout parce qu’elles ont le plus souvent été témoins des dégâts physiques que laissent les excisions sur des proches à elles. C’est le cas de Purity Achieng qui raconte l’exemple d’une de ses camarades de classe en disant : « Nous étions très proches, mais après qu’elle se soit faite excisée, elle n’est jamais revenue à l’école .Elle faisait partie des filles les plus intelligentes que je connaissais ».

Une appli au service des jeunes filles menacées ou victimes d’excision

Bien qu’étant original, i-cut est un outil numérique dont le mode de fonctionnement s’inspire de procédure déjà pratiquée sur certains portables. Elle intègre des raccourcis rapides afin de dynamiser la lutte contre les mutilations génitales. Très facile à utiliser, i-cut comprend 05 boutons que sont « aider », « secourir », « signaler », « informations sur les mutilations génitales » et « faire un don et feedback ». Ces différents boutons donnent la possibilité aux filles menacées d’excision d’alerter en un seul clic les autorités gouvernementales. Quant aux victimes, i-cut leur permet de retrouver du réconfort et du soutien en les orientant vers les organisations sociales répertoriées dans sa base de données.

Une présence à l’échelle internationale grâce au Technovation Challenge

Avec i-cut, les jeunes filles ont été sélectionnées pour prendre part au concours Technovation Challenge. Seules candidates venant du continent africain, les kenyanes ont défendu leur création du 05 au 11 aout 2017 à San Francisco. N’ayant pas gagné le concours, les promotrices de i-cut ont quand même pu accéder à la finale. Cette performance leur apportera plus de visibilités sur la scène internationale et permettra à leur application d’être disponible sur Google Play Store dans les prochains mois.

 

 

Articles similaires