Accueil » Culture » Tabara Ndoye Ba : la première femme sénégalaise à la tête d’une agence SENELEC

Tabara Ndoye Ba : la première femme sénégalaise à la tête d’une agence SENELEC

Au Sénégal, c’est rare de rencontrer dans l’élite professionnelle une femme au top management d’une entreprise notoire. Pourtant, avec un parcours extraordinaire et de la détermination, Tabara Ndoye Ba peut aujourd’hui se targuer d’être la première femme à être placée à la direction d’une agence de la SENELEC.

 

Un profil taillé à la mesure de ses ambitions

Tabar aNdoye Ba est une cadre sénégalaise ayant fait de hautes études grâce auxquelles elle s’est constituée un bagage intellectuel élevé. En effet, elle est titulaire d’une maitrise en économie et en gestion des entreprises. Par ailleurs, Tabara Ndoye est également nantie d’un DEA en audit et en politique des entreprises. C’est donc dire qu’avec tous ses diplômes, cette sénégalaise s’est taillé un profil pour prétendre aux postes stratégiques où se prennent les décisions importantes d’entreprises.

Un parcours admirable

Tabara Ndoye Ba a d’abord fait ses preuves en tant qu’assistante commerciale à Canal Horizons avant de rejoindre l’entreprise pionnière de la distribution d’électricité SENELEC en 1996. Pour se démarquer au sein du géant sénégalais de l’électricité, Tabara a du gravir avec succès tous les échelons de l’organisation. D’abord simple comptable, elle a successivement occupé les postes de chef de section précontentieux, assistante audit, chef d’agence commerciale, chef du département gestion et contrôle, dirigeante du département d’exploitation avant de parvenir au poste qu’elle tient présentement.

Durant tout son parcours, Tabara Ndoye Ba a dû mettre en jeu des valeurs comme sa perspicacité, son sens de la rigueur, sa capacité d’écoute ainsi que son altruisme. Et lorsqu’on lui pose la question de savoir comment doit s’y prendre une femme dirigeante pour s’imposer en milieu professionnel, la chef d’agence SENELEC répond dans les colonnes de l’article ‘’TABARA NDOYE BA : « JE SUIS LA PREMIÈRE FEMME CHEF D’AGENCE DE LA SENELEC »’’publié par Eva Sauphie sur le site intothechic.com, « Le manager femme doit oser déléguer plus, montrer son désaccord et imposer certaines positions lorsque c’est nécessaire. Elle doit également être engagée pour motiver ses collaborateurs, avoir un objectif clair, et persévérer dans l’effort jusqu’à ce que le but soit atteint ».

Un leadership féminin à l’épreuve des enjeux de taille

Aujourd’hui, TabaraNdoye Ba dirige la délégation centrale Dakar 1 de la SENELEC. Par conséquent, elle manage une organisation qui produit un chiffre d’affaires de 73.622 milliards de FCFA et doit satisfaire les besoins de pas moins de 274 369 clients. L’enjeu est de taille et celle qui affirmait avec fierté être « devenue la première femme chef d’agence à la SENELEC » après sa nomination doit continuer à diriger avec succès les 216 agents placés sous sa hiérarchie afin d’obtenir des résultats honorables qui ne feront que conforter le leadership féminin auquel elle tient tant.